Stephanorhinus etruscus

Le Stephanorhinus etruscus est un rhinocéros étrusque éteint. Les rhinocéros sont des mammifères périssodactyles (qui possèdent un nombre de doigts impairs aux membres postérieurs et dont le doigt médian est l’axe qui supporte le poids de l’animal). Ce dernier fut identifié sur le site de Saint-Prest (Eure-et-Loir) près de la ville de Chartres dès la découverte du site en 1849 par Louis-Gustave Guérineau de Boisvillette (1800-1863). Il fut déterminé en 1862 par Auguste Laugel (1860-1914) comme étant du Rhinoceros leptorhinus mais la révision plus récente attribue le rhinocéros de Saint-Prest à la sous espèce Stephanorhinus etruscus qui ne présente pas le stade évolutif du Stephanorhinus hundsheimensis des sites pléistocène moyens d’Isernia la Pineta (Italie) et Mauer (Allemagne). Ce dernier a vécu dans les plaines herbeuses en compagnie des autres mammifères de Saint-Prest, mais préférait les
secteurs forestiers pour s’alimenter.

Aujourd’hui, la collection du site préhistorique de Saint-Prest conservée au Muséum national d’Histoire naturelle, compte parmi ses restes 16 éléments osseux (majoritairement des dents), à l’exception près du Spr n°130 qui a été défini comme un humérus gauche. Nous supposons que ce rhinocéros était chassé ou charogné par les Hommes préhistoriques tout comme les autres mammifères pour être consommé (moelle osseuse). La présentation de cet humérus de Stephanorhinus etruscus montre l’extrême robustesse de ce mammifère, aux os épais. L’observation des os de Rhinocéros montre différents agents taphonomiques (processus qui interviennent depuis la mort de l’individu jusqu’à sa fossilisation) à l’origine des traces présentes comme le charriage ou roulement du reste osseux dans le temps, des marques de carnivore (griffes, morsures) et éventuellement anthropique (faites par la main de l’Homme préhistorique).

Cet humérus du Stephanorhinus etruscus a été modélisé dans le cadre d’un programme de recherche pluridisciplinaire au Muséum national d’Histoire naturelle (UMR-7194) avec le soutien d’Opus (Alliance Sorbonne Universités). Dans le cadre de ce programme, la révision de l’ensemble des collections de Saint-Prest a été effectuée. Ci-dessous est présentée la reconstitution 3D de cet humérus.

 

Vanessa Coelho - UMR 7194 - MNHN

Vue 3D








Mesure :
0.0 mm
 

Médias associés