Quartz à inclusions de rutile

Quartz avec inclusions de baguettes de rutile
n° 4.101
Donné par Geoffroy Saint Hilaire sous le nom de "Titane ruthile aciculaire dans un quartz hyalin" provenant du Brésil.

Ce superbe échantillon faisait vraisemblablement partie des collections royales du Cabinet du Roi lorsque le Muséum national d'Histoire naturelle fut fondé en 1793.
Le quartz a vraisemblablement été repoli par endroits ("fenêtrage") pour mieux observer les forêts d'aiguilles. C'est donc un échantillon patrimonial de très grande importance de par sa valeur minéralogique, esthétique et artistique.
L'observation optique ne permet pas aisément de distinguer la nature des aiguilles. On ne peut donc pas les échantillonner pour des études chimiques, microscopiques ou spectroscopiques en laboratoire. La nature des aiguilles est toujours difficile à déterminer car il peut aussi s'agir de tourmaline noire, ce genre de paragenèse étant fréquent au Brésil.
Le scanner à rayons X permet de déterminer la nature du minéral, de par la forme des cristaux et plus particulièrement l'étude des symétries, sans aucun prélèvement. En effet, le rutile forme des cristaux d'ordre 4 (section carrée) alors que la tourmaline est d'ordre 3 (section triangulaire). Il est visible, en particulier sur les vues HD de coupes tomographiques, que la section est carrée. Ces inclusions sont donc très certainement des cristaux de rutile.


François Farges - UMR 7590 - MNHN

Aide pour une utilisation optimale

Vue 3D

Quartz Rutile
0.5 1






Mesure :
0.0 mm
 

Vue par coupes

Vue HD de 3 coupes tomographiques


Médias associés