Masque mortuaire de Napoléon 1er

Du fait du culte consacré à sa personne, les masques mortuaires de Napoléon ont fait l’objet d’un trafic florissant, et plusieurs modèles circulent, dont certains assez peu ressemblants. Celui-ci, entré tôt dans la collection phrénologique du Muséum, porte l’inscription « D.F. Antommarchi 1833 » ; il s’agit du Dr Francesco Antommarchi, médecin de l’empereur sur l’île de Sainte-Hélène. Un mois après la mort de Napoléon, Antommarchi et le médecin anglais Burton réalisèrent avec difficulté un moulage du visage. A partir de 1833, une fois Burton décédé, Antommarchi commercialisa cette empreinte. Les zones peintes correspondraient aux parties authentiques du masque, le reste étant reconstitué ou modelé par symétrie.

Alain Froment - collections d’anthropologie - Musée de l’Homme - MNHN

Aide pour une utilisation optimale

Vue 3D

Masque






Mesure :
0.0 mm
 

Médias associés