L’appareil de Weber du piranha-brochet

Le piranha brochet Serrasalmus elongatus vit dans les eaux douces du Pérou. Comme les pacus et tous les autres piranhas, ce poisson appartient à la famille des serrasalmidés. Composée d’une soixantaine d’espèces, cette famille fait partie du groupe des otophysaires. Les poissons de ce groupe important, plus de 8000 espèces de poissons essentiellement d’eaux douces, présentent un complexe anatomique unique appelé l’appareil de Weber. Il est composé d’un ensemble d'os et de vertèbres antérieures modifiées (éléments colorés sur modèle 3D ci-dessous) pour permettre la transmission de sons entre la vessie natatoire (en orange sur modèle 3D) et l’oreille interne présente dans la boîte crânienne.

Les raisons adaptatives de l’appareil de Weber chez les poissons serrasalmidés sont très mal connues. Il a été avancé que cette structure particulière permet de détecter (« d’entendre ») les proies et prédateurs. Les pacus se nourrissent de fruits et graines tombés des arbres, les piranhas sont carnivores. Une bonne réception des ondes transmises par l’eau leur permettrait de s’orienter rapidement vers les lieux de chutes de fruits et graines (pacus) ou d’attaques de congénères sur une proie (piranhas).

La tomographie par rayons X permet de modéliser et de comparer les formes et volumes des appareils de Weber de différents serrasalmidés afin de mettre en évidence de possibles relations entre la morphologie de l’appareil de Weber et le mode de prédation des serrasalmidés.


Kelly Boyle - UMR 7179 - MNHN

Aide pour une utilisation optimale

Vue 3D

Serrasalmus Squelette Appareil de Weber
0.8 1 1






Mesure :
0.0 mm
 

Vue par coupes

Vue HD de 3 coupes tomographiques


Médias associés