Buste de Henri IV

La collection de phrénologie réunie par le Dr Pierre-Marie Dumoutier (1797-1871) compte, dans sa galerie de personnages éminents, un masque mortuaire du roi Henri de Bourbon, assassiné par François Ravaillac en 1610 dans une rue de Paris à l’âge de 56 ans. Il y a quelques années, une polémique a porté sur l’attribution d’une tête momifiée à ce souverain. Cette tête, retrouvée chez un antiquaire, aurait été tirée de son tombeau de la Basilique de Saint-Denis en pleine Révolution, en octobre 1793. Ce masque mortuaire, dont on pense qu’il est un tirage tardif de l’original fait au décès du roi, a fourni deux arguments pour authentifier la tête isolée. D’une part la présence d’une espèce de verrue sur le nez, qui n’a pas été reproduite par la plupart des peintres, mais qui est bien visible sur la pièce momifiée. D’autre part une excellente congruence, en morphométrie géométrique tridimensionnelle, entre le masque et la mystérieuse tête.

Alain Froment - collections d’anthropologie - Musée de l’Homme - MNHN

Aide pour une utilisation optimale

Vue 3D

Buste






Mesure :
0.0 mm
 

Médias associés